Haïti – ÉDUCATION

Haïti – ÉDUCATION

Avec l’appui de l’Office de Management et des Ressources Humaines (OMRH), le Ministère de l’Éducation National et de la Formation Professionnelle (MENFP) vient de publier la grille salariale du personnel enseignant du secteur public. Cette publication survient suite aux efforts de la Commission multipartite de suivi des accords signés entre le Ministère et les syndicats d’enseignants, le 21 mars 2014.

Cette grille salariale a entre autres objectifs, l’amélioration des conditions de travail de l’enseignant du secteur public de l’éducation et le renforcement du système éducatif incluant la pratique de l’enseignement.

De ces objectifs, découle une revalorisation du travail des professionnels de l’éducation assortie d’une rémunération décente à laquelle doivent se greffer des avantages sociaux ; une prise en charge de la carrière de tous ceux qui embrassent l’enseignement et, par ricochet, une amélioration significative de la condition enseignante.

La nouvelle grille salariale qui a été élaborée avec le support technique e l’Office de management et des ressources humaines (OMRH) a tenu compte non seulement du nouveau système de classification des emplois et de l’évaluation des emplois mais aussi de la capacité de l’Etat à payer.

Soulignons que les personnels éducatifs sont regroupés en trois catégories en fonction de leurs qualifications (A, B et C). De plus, le métier de l’enseignant sera valorisé à partir des critères comme :

Le niveau de carrière en tenant compte de l’expérience ;
Le niveau de qualification et/ou de certification en tenant compte des connaissances acquises par la formation académique sanctionnée par un diplôme défini ;
Le niveau de performance en tenant compte de la qualité du travail accompli,l’efficacité démontrée et la rigueur professionnelle.

Notez que ces trois catégories (A,B,C) donnent lieu à des classes d’emploi. Aussi, une échelle salariale est-elle associée à chaque classe d’emploi. Désormais, le personnel enseignant est appelé à évoluer par catégorie et par échelon qui sont les deux déterminants de la nouvelle politique salariale qui va être mise en œuvre.

Grille salariale :
Pour un enseignant ayant un niveau d’étude du 3e cycle fondamental percevra, suivant son ancienneté (de 3 à 26 ans) un salaire de base de 13,000 gourdes pouvant évoluer jusqu’à 14,333 Gdes.

Pour un enseignant ayant fait l’École Normale d’instituteur, le salaire de base sera de 20,000 gourdes pouvant évoluer jusqu’à 29,282 gourdes suivant les années d’ancienneté.

Pour un enseignant détenant un bac +3 + (CAPED) et qui agit comme directeur au 1er et 2e cycle de l’école fondamentale, le salaire de base sera de 21 038 Gdes jusqu’à 40 132 Gdes, suivant les années d’ancienneté.

Pour un enseignant qui détient une maîtrise ou un doctorat, le salaire de base sera de 43,000 Gdes jusqu’à 57,000 Gdes suivant les années d’ancienneté. Notez que moins de 10% des 1 000 professeurs en Haïti détiennent une maîtrise, et ils sont encore moins nombreux à avoir un doctorat.

Categories: Presse
Tags: Tourisme

About Author

Related Articles

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*